Ecole normale supérieure de Lyon
Atlas Nevado de Toluca

Recherche avancée

Un maillage éducatif dense : de nombreuses infrastructures scolaires bien réparties sur le territoire

Le secteur éducatif relève des compétences de l’État et non des communautés, ce qui explique la densité relativement forte du maillage éducatif. L’accessibilité en termes de services éducatifs est bonne à l’échelle de la région du Nevado : chaque communauté possède une Primaria et pour la plupart une Secundaria. Pour les Preparatoria, le maillage est un peu plus lâche, mais elles regroupent les enfants de différentes communautés, parfois très éloignées, comme dans le cas du Colegio de Bachilles (équivalent de la Prépa), situé à la sortie de San Francisco Oxtotilpan.
Le lycée ne propose qu’une session, le matin. Il s’inscrit dans le programme EMSAD de l’État de Mexico, qui signifie « Éducation moyenne et supérieure à distance ». Le terme « à distance » ne renvoie pas à un enseignement par correspondance, mais correspond à des écoles situées dans des zones reculées. Ce sont en réalité des lycées qui regroupent des élèves de plusieurs communautés, ce qui explique en partie leur localisation au croisement de différentes routes dans le parc. Ce lycée en particulier accueille des élèves de San Francisco Oxtotilpan, mais aussi de Carboneras, Jesusdel Monte, San Miguel Almomoloa, San Mateo, Buena Vista, La Peñuela... Lorsqu’il n’y a pas de structures éducatives suffisantes sont mis en place des enseignements par correspondances (telesecundaria à La Cañada ou San Francisco Oxtotilpan).

Dans l’aire protégée du Nevado, ces structures sont quasiment toutes publiques ; il y a très peu d’ensei¬gnement privé, en raison principalement du coût que peut représenter un cursus dans le privé pour des familles majoritairement pauvres. Le directeur de la Primaria de Calalomacán, Fernando Diaz Garnudo, parle d’une véritable « fragmentation résidentielle » et donc scolaire des enfants. Les écoles privées, principalement à Toluca et dans sa périphérie, accueillent seulement les populations les plus aisées. D’après nos entretiens, la plupart voire la totalité des enfants habitant le parc reçoivent des bourses de l’État et du gouvernement fédéral. Pour accéder à l’université en revanche, il faut se rendre à Toluca ou à Mexico DF, c’est-à-dire quitter l’Aire protégée.
Pour autant si l’accessibilité est bonne dans la région du Nevado, cela ne signifie pas pourtant que les enfants sont scolarisés ou restent longtemps dans un cycle éducatif.




L'intérieur de l'école primaire de Cajones
Contact

ENS de Lyon
15 parvis René Descartes - BP 7000
69342 Lyon Cedex 07 - FRANCE
Tél. : Site René Descartes (siège) : +33 (0) 4 37 37 60 00
Site Jacques Monod : +33 (0) 4 72 72 80 00

Nous contacter