Ecole normale supérieure de Lyon
Atlas Nevado de Toluca

Recherche avancée

L’aire protégée du Nevado

Les aires naturelles protégées au Mexique

Au total, le Mexique comprend 177 aires naturelles protégées (ANP) couvrant environ 13 % de son territoire. La figure juridique la plus représentée est le parc national (66), mais en termes de superficie protégée ce sont les réserves de biosphère qui dominent (la moitié de la superficie totale protégée contre 1 % pour les parcs nationaux). Les aires de protection de la faune et de la flore représentent la troisième forme de gestion la plus importante : on en compte 39 qui couvrent 26 % de la superficie totale des aires naturelles protégées.
Une des caractéristiques particulières des ANP au Mexique est leur situation foncière. Selon les chiffres officiels, 60 % de la superficie totale des aires terrestres protégées sont sous le régime de la propriété sociale et 1879 communautés y sont établies, totalement ou partiellement, quel que soit le statut juridique de protection. Cette situation foncière inédite trouve son origine dans l’Article 27 de la constitution mexicaine de 1917. Cet article a permis aux communautés indigènes et à des collectifs de paysans de se voir attribuer des terres entre 1917 et 1992, transformant radicalement les modalités de la propriété foncière rurale et les conditions d’utilisation des ressources naturelles dans le pays.

L’aire protégée du Nevado de Toluca

L’Aire naturelle protégée du Nevado de Toluca fait partie du système volcanique transversal qui s’étend sur 130 km et comprend une chaîne des volcans les plus élevés du pays. Le sommet du volcan du Nevado de Toluca se situe lui-même à 4700 mètres d’altitude. Ce volcan est l’objet de nombreuses légendes et appelé Xinantécatl par les populations indigènes Náhuatl et Matlazinca. Il est inactif depuis 11 000 ans et abrite au sein de son cratère deux lagunes connues sous les noms de « lagunes du soleil et de la lune ».
Il a été décrété parc national en 1936 avec une limite inférieure correspondant à la courbe de niveau des 3000 mètres et il couvre une superficie d’environ 54 000 hectares.

L’aire protégée du Nevado de Toluca

Une aire de conservation prioritaire

L’axe néo-volcanique transversal qui traverse le pays d’est en ouest constitue un corridor écologique où convergent une flore et une faune à la fois néarctiques et néotropicales. Ce corridor possède une superficie de 128 000 hectares et comprend des espaces protégés tels que le Parc national Iztaccíhuatl-Popocatépetl, l’Aire de protection de la faune et de la flore du Chichinautzin et la Réserve de biosphère de la Mariposa Monarca. Le Nevado de Toluca se situe au sein d’une région prioritaire de conservation pour sa diversité écosystémique dérivée du gradient altitudinal de la région.

Le Nevado de Toluca se situe au sein d’une région prioritaire de conservation

Des ressources naturelles soumises aux exigences urbaines

Le Parc national du Nevado de Toluca (PNNT) est localisé au sud-ouest de la zone métropolitaine industrielle de Toluca qui regroupait plus de deux millions d’habitants en 2012. De plus, il est situé à l’ouest de la mégapole du district fédéral (DF) de Mexico, comptabilisant plus de 20 millions d’individus. Cette proximité en fait une région stratégique pour l’approvisionnement en eau de la vallée de Toluca et de celle de Mexico. À cette demande urbaine en eau s’ajoutent les demandes en matières premières (bois et matériaux de construction) ainsi qu’en produits agricoles et horticoles, conduisant les communautés situées en périphérie immédiate et à l’intérieur du parc à pratiquer des cultures commerciales exigeantes en intrants. Au cours des dernières décennies, le développement des infrastructures permettant de relier Mexico DF a amélioré l’accessibilité au parc, y compris pour des pratiques clandestines (coupes forestières, dépôt de déchets urbains, extractions minières).

Carte des changements forestiers dans le Parc du Nevado

La recatégorisation du Parc national du Nevado de Toluca

Depuis une vingtaine d’années, les politiques de conservation mexicaines se centrent sur le développement d’activités productives contribuant à la réduction de la pauvreté et à la génération d’emplois pour les communautés vivant dans les ANP. Cependant, un statut de protection restrictif comme celui de parc national ne permet pas le développement de telles activités. Pour contourner cette limite, une vingtaine d’espaces protégés mexicains ont changé, ou vont changer, de statut d’ici 2018. Le Parc national du Nevado de Toluca représente l’un des premiers à avoir été déclassifié au statut d’Aire de protection de la faune et de la flore, depuis le 1er octobre 2013. Ce nouveau statut permet aux 54 communautés agraires réparties sur le territoire de mettre en place des projets productifs tout en participant à la conservation de l’aire protégée.

Contact

ENS de Lyon
15 parvis René Descartes - BP 7000
69342 Lyon Cedex 07 - FRANCE
Tél. : Site René Descartes (siège) : +33 (0) 4 37 37 60 00
Site Jacques Monod : +33 (0) 4 72 72 80 00

Nous contacter